• Téléphone

    021 861 15 86

  • Ouvert aujourd'hui

    08:00 à 19:00

  • Adresse

    Chemin de l'Islettaz 1, case postale 48, 1305 Penthalaz

Produit bien ajouté au panier

Vue

Quantité maximale atteinte

icon-error

Ce produit n'est pas disponible

icon-error

Connexion

Inscription

* Champs obligatoires

Récupération du mot de passe

KAMILLOSAN onguent 40 g
KAMILLOSAN

KAMILLOSAN onguent 40 g

Pharmacode: 2528366

9.30 CHF

Uniquement en pharmacie

Qu’est-ce que Kamillosan onguent et quand doit-il être utilisé?


La fleur de camomille se caractérise par des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques, antiprurigineuses, légèrement désinfectantes et possède un effet calmant et désodorisant.


Kamillosan onguent contient un extrait sec de fleurs de camomille. C’est pourquoi Kamillosan onguent peut être utilisé en cas de: écorchures, plaies dues à des griffures ou des gerçures, rhagades, fissures aux mains ou aux coins de la bouche. II peut également être utilisé lors d’inflammations cutanées, de prurit (principalement en présence d’une peau sèche et pauvre en lipides), d’abcès et de furoncles.


Kamillosan onguent soigne les mamelons pendant la grossesse et l’allaitement.


Kamillosan onguent permet de soigner l’érythème fessier et d’autres irritations cutanées chez le nourrisson.En raison de ses propriétés, Kamillosan onguent convient particulièrement pour le traitement des lésions de la peau sèche.


 + d'informations

Information patient approuvée par Swissmedic

Kamillosan® Onguent, onguent

MEDA Pharma GmbH

Médicament phytothérapeutique

Qu’est-ce que Kamillosan onguent et quand doit-il être utilisé?

La fleur de camomille se caractérise par des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques, apaisant les démangeaisons, légèrement désinfectantes et possède un effet calmant et désodorisant.

Kamillosan onguent contient un extrait sec de fleurs de camomille. C'est pourquoi Kamillosan onguent peut être utilisé en cas de: écorchures, plaies dues au grattage ou à des gerçures, rhagades, fissures aux mains ou aux coins de la bouche. II peut également être utilisé lors d'inflammations cutanées, de démangeaisons (principalement en présence d'une peau sèche et pauvre en lipides), d'abcès et de furoncles.

Kamillosan onguent soigne les mamelons pendant la grossesse et l'allaitement.

Kamillosan onguent permet de soigner l'érythème fessier et d'autres irritations cutanées chez le nourrisson.

En raison de ses propriétés, Kamillosan onguent convient particulièrement pour le traitement des lésions de la peau sèche.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement?

Consulter un médecin si aucune amélioration n'est visible en l'espace de 3 jours ou si une fièvre apparaît ainsi qu'en cas de symptômes d'une infection bactérienne (p.ex. lésions cutanées purulentes).

Avant d'allaiter leurs nouveau-nés, les femmes doivent éliminer l'onguent dans la région des mamelons.

Les alcools de graisse de laine et le butylhydroxytoluène peuvent provoquer des réactions cutanées locales (dermatite de contact). Le butylhydroxytoluène peut également déclencher des irritations des yeux et des muqueuses. Kamillosan onguent ne doit pas être utilisé dans la région des yeux.

En cas d'application de Kamillosan onguent dans la région génitale ou anale et d'utilisation simultanée de préservatifs en latex, la paraffine (vaseline) contenue dans Kamillosan onguent peut diminuer la résistance à la déchirure de ces derniers et donc leur effet protecteur.

Quand Kamillosan onguent ne doit-il pas être utilisé ou seulement avec précaution?

Kamillosan onguent ne doit pas être utilisé en cas d'hypersensibilité à l'un des composants.

En cas d'hypersensibilité à d'autres astéracées (Asteraceae) telles qu'Achillea millefolium (achillée millefeuille), Arnica montana (arnica), l'armoise, Bellis perennis (pâquerette), Calendula officinalis (souci), le chrysanthème, Echinacea (échinacées) ou la marguerite, des réactions allergiques croisées peuvent se produire (voir sous «Quels effets secondaires Kamillosan onguent peut-il provoquer?»)

L'onguent ne doit pas être utilisé chez les nouveau-nés (nourrissons jusqu'à 1 mois).

Pour connaître les autres précautions, voir sous «De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement?»

Veuillez informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste si vous souffrez d'une autre maladie, vous êtes allergique ou vous prenez ou utilisez déjà d'autres médicaments en usage externe (même en automédication)!

Comment utiliser Kamillosan onguent?

Nourrissons à partir de 1 mois

selon les besoins, appliquer jusqu'à 3 fois par jour une quantité d'onguent de la taille d'un pois sur la lésion cutanée et faire pénétrer en massant légèrement

Enfants à partir de 1 an et adultes

selon les besoins, appliquer jusqu'à 5 fois par jour une quantité d'onguent de la taille d'un pois ou au maximum d'une noisette sur la lésion cutanée et faire pénétrer en massant légèrement.

Veuillez vous conformer au dosage figurant sur la notice d'emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l'efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre droguiste.

Quels effets secondaires Kamillosan onguent peut-il provoquer?

Fréquence inconnue:

  • Réactions d'hypersensibilité à la camomille (p.ex. dermatite de contact)
  • Réactions croisées (réactions allergiques) chez les personnes souffrant d'hypersensibilité à d'autres astéracées telles que l'achillée millefeuille, l'arnica, l'armoise, la pâquerette, le souci, les échinacées, le chrysanthème, la marguerite, ou à d'autres composants de la base de l'onguent (voir aussi sous «Quand Kamillosan onguent ne doit-il pas être utilisé ou seulement avec précaution?»).
  • Réactions allergiques graves comprenant détresse respiratoire, gonflement du visage, collapsus circulatoire et choc anaphylactique après contact avec les muqueuses, notamment dans les cas d'utilisation incorrecte de préparations liquides à base de camomille.

Dans de tels cas, il faut interrompre le traitement et au besoin consulter un médecin.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention?

Conserver Kamillosan onguent hors de la portée des enfants. Conserver à température ambiante (15-25 °C). Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l'emballage.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste.

Que contient Kamillosan onguent?

1 g de Kamillosan onguent contient: 3,9–4,7 mg d'extrait sec de fleur de camomille (rapport drogue-extrait = DER: 10,3–14,3:1) correspondant à au moins 0,07 mg de lévoménol. Solvant d'extraction éthanol 96% (v/v), eau, acétate de sodium, hydroxyde de sodium.

Ce produit contient en outre de la graisse de laine, des arômes (éthylvanilline et autres) ainsi que d'autres excipients.

Numéro d’autorisation

52562 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Kamillosan onguent? Quels sont les emballages à disposition sur le marché?

Kamillosan onguent est disponible en pharmacie et en droguerie, sans ordonnance médicale.

Il existe des emballages de 40 g et 100 g.

Titulaire de l’autorisation

MEDA Pharma GmbH, 8602 Wangen-Brüttisellen.

Cette notice d'emballage a été vérifiée pour la dernière fois en septembre 2018 par l'autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Information-Compendium professionnelle selon information patient approuvée

Kamillosan® Crème/Onguent/Liquidum

MEDA PHARMA

Médicament phytothérapeutique

Composition

1 g de Kamillosan crème contient: 20 mg d’extrait éthanolique de fleurs de camomille (rapport drogue-extrait: 2,75:1; moyen d’extraction éthanol 95,4% [v/v]) à teneur minimale de 0,2 mg d’huile essentielle dont 0,07 mg de lévoménol ([–]-α-bisabolol).

Cette préparation contient en outre alcools de graisse de laine; agents conservateurs: p-hydroxybenzoate de méthyle (E218), p-hydroxybenzoate de propyle (E216) ainsi que d’autres excipients.

1 g d’onguent contient: 3,9–4,7 mg d’extrait sec de fleur de camomille (rapport drogue-extrait = DER: 10,3–14,3:1) correspondant à au moins 0,07 mg de lévoménol. Agent d’extraction éthanol 96% (v/v), eau, acétate de sodium, hydroxyde de sodium.

L’onguent contient en outre de la graisse de laine, des arômes (éthylvanilline et autres) ainsi que d’autres excipients.

1 g de Kamillosan Liquidum contient: 1 g d’extrait fluide de fleurs de camomille (rapport drogue/extrait = DER: 1:4,0–4,5), correspondant à 50–150 µg de lévomenol et 1,75–3,25 mg d’apigénine-7-glucoside. Cette préparation contient en outre des excipients. Teneur en alcool 43% v/v.

Indications/Possibilités d’emploi

Crème

Petites blessures cutanées, telles que éraflures, égratignures, crevasses et cloques en cas de brûlure.

Onguent

Ecorchures, plaies dues à des griffures ou des gerçures, rhagades, fissures aux mains ou aux coins de la bouche; inflammations cutanées, prurit (principalement en présence d’une peau sèche et pauvre en lipides), abcès et furoncles. Soins des mamelons pendant la grossesse et l’allaitement. Soins de l’érythème fessier et d’autres irritations cutanées chez le nourrisson.

En raison de ses propriétés, Kamillosan onguent convient particulièrement pour le traitement des lésions de la peau sèche.

Liquidum

Rinçages buccaux et gargarismes: Inflammations de la cavité buccale, du pharynx, des gencives, mauvaise haleine.

Inhalations et fumigations faciales: Rhume, sinusite, bronchite. Comme traitement d’appoint lors d’impuretés de la peau, de pustules, de comédons (acné).

Compresses, ablutions, bains partiels et entiers: Démangeaisons, dermatites, pour le traitement d’entretien final d’abcès ouverts, de furoncles, de plaies infectées, brûlures du premier degré.

Bains de siège: Pour soulager les troubles en cas d’hémorroïdes, lors de démangeaisons accompagnant les eczémas (également eczéma anal) ou les inflammations de la région anale.

Bains des enfants: Inflammations cutanées.

Irrigations: Inflammations de la sphère génitale chez la femme.

Badigeonnages (non dilué): Inflammations de la muqueuse buccale, de gingivite, parodontose, saignements des gencives.

Posologie/Mode d’emploi

Crème

Au début, appliquer environ 3 fois par jour une couche mince sur la partie cutanée atteinte. Aux premiers signes d’amélioration 2 applications par jour suffisent.

Onguent

Selon les besoins, appliquer jusqu’à 5 fois par jour une portion d’onguent de la grosseur d’un pois jusqu’à celle d’une noisette sur la lésion cutanée et faire pénétrer en massant légèrement.

Liquidum

Adultes et enfants à partir de 6 ans

Diluer 1 cuillère à soupe (15 ml) de Kamillosan Liquidum dans 1 litre d’eau chaude pour:

les fumigations faciales (1 à 2 fois par jour), les compresses, les ablutions, les bains partiels, les bains de siège, les irrigations (1 à plusieurs fois par jour).

Diluer 1 cuillère à soupe dans 1 litre d’eau chaude pour une inhalation (1 à 3 fois par jour). Ne jamais laisser un enfant inhaler sans surveillance!

Diluer ½ cuillère à café dans 1 verre d’eau chaude pour les rinçages buccaux et les gargarismes (3 ou plusieurs fois par jour selon les besoins).

Enfants de 1 à 6 ans

Pour baigner les enfants: diluer 1 cuillère à soupe (15 ml) dans 10 litres d’eau 1 fois par jour.

Kamillosan Liquidum est à usage externe exclusif.

Contre-indications

Crème/Onguent: Hypersensibilité connue à l’un des composants.

Liquidum: Hypersensibilité connue vis-à-vis de la camomille ou des composées. En particulier en cas d’asthme, par conséquent utiliser Kamillosan Liquidum en inhalation qu’après en avoir parlé avec le médecin. En outre, Kamillosan Liquidum ne peut pas être utilisé pour des lavements (lavage colique). Il ne faut pas l’utiliser dans la région des yeux. Les inhalations et fumigations faciales sont absolument à proscrire chez les petits enfants.

Mises en garde et précautions

Liquidum: Etant donné que Kamillosan Liquidum contient 43% vol. d’alcool, il est important de veiller à une dilution correcte, surtout dans le cas d’une utilisation chez l’enfant. L’emploi en inhalation devrait se faire exclusivement au moyen d’inhalation de vapeurs d’eau.

Grossesse/Allaitement

Liquidum: Sur la base des expériences faites à ce jour, aucun risque pour l’enfant n’est connu, si le médicament est utilisé conformément à l’usage auquel il est destiné. Toutefois, aucune étude scientifique systématique n’a été effectuée.

Effets indésirables

Crème: Manifestations cutanées de type douloureux, prurigineux et inflammatoire. Dans un tel cas, interrompre le traitement.

Onguent: Occasionnellement allergies de contact (rougeur et démangeaisons cutanées). Dans un tel cas, interrompre le traitement.

Liquidum: Dans de rares cas, des allergies de contact ont été observées (irritations cutanées). Dans des cas isolés, les patients présentant une sensibilisation connue vis-à-vis des plantes de la famille des composées, p.ex. l’armoise, l’achillée, le chrysanthème, la marguerite, peuvent développer une hypersensibilité vis-à-vis de la camomille par réaction croisée. Des réactions cutanées ont été rapportées, ainsi que particulièrement lors d’un emploi non conforme, une dyspnée, des gonflements du visage et une chute de la pression artérielle. Dans ces cas, arrêter le traitement.

Numéro d’autorisation

12537, 46180, 52562 (Swissmedic).

Titulaire de l’autorisation

MEDA Pharma GmbH, 8602 Wangen-Brüttisellen.

Mise à jour de l’information

Août 2011.

Loader